B I O

2019

Collabore régulièrement avec la galerie Esther Woerdehoff.

A participé à une table ronde auprès de Camille Aspar lors de l'exposition du projet OUBLIÉES au 40 rue de Montreuil (Art Projects > projet OUBLIÉES ).

2018

Résidence à l'hermitage, mené par le collectif Parabole, 15 jours de création en pleine forêt avec le maximum de récupération. Installation d'un labo cyanotype et tirage en extérieur (Art Projects > les visage de l'hermitage )

Depuis 2016

Travaille en tant que photographe freelance auprès de différents clients.

2015-2016

Création du projet OUBLIÉES (avec 6 autres artistes plasticiennes et auteures) exposé notamment à Under Construction Gallery, offprint.

2014-2015

Commande de l'hôtel "le jardin de L'odéon" de la chaine HPRG avec Alain Bisotti jury du concours PHPA (photo d'hôtel photo d'auteur). 

Stage auprès d'ORLAN. 

2013

Diplômée des Beaux-arts spécialité graphisme en ayant croisé deux autres disciplines : la photographie (Les personnages de Perec) et l'écriture scénaristique (sujet du mémoire)

2011

Résidence à Shanghaï pour le projet XIYITANG mené par Paul Devautour, worshop et exposition au sein du Donghza Art Center d'une sculpture éphémère inspirée par les visites des usines textiles de Jiaxing.

2007

Entrée aux Beaux-arts suit la spécialité "graphisme" auprès de
Thomas Huot-Marchand. Découverte du studio photo argentique.


DÉMARCHE ARTISTIQUE

« Le réel est étroit, le possible est immense »

Lamartine, Méditations, tome 1

L’écriture c’est ma principale source de création.

Aux Beaux-arts le défi était de lier les deux, au début par la voie du graphisme, qui honore l’amour des livres, puis la photographie s’est imposée au fil des années. Elle permet d’écrire instantanément une histoire. Pour chacun de mes travaux l’envie de « mettre en scène » la réalité est devenu vecteur de création.

« La vie est une fiction » dira un personnage de cinéma, celui-ci est bien présent en inspiration mais l'écriture scénaristique est aussi un prétexte pour déconstruire. 

Le récit est malaxé, tantôt sous forme d’écriture, tantôt en photographie puis jusqu’à l’écriture de court-scénarios. Des sujets contemporains glissent sur des œuvres littéraires et éclatent en lambeaux d’écritures.

Le récit est le moteur, l’histoire contemporaine en est l’inspiration (par le biais de sujets politiques et intimes, mais le privé n’est-il pas lui aussi politique…) ils passent à travers le prisme du féminin : interroger la place de la femme, comment est-elle perçue, définit, ce qu’elle est en droit d’attendre dans le récit et donc dans le monde.

« Le réel doit être fictionné pour être pensé » Jacques Rancière

« Feindre, ce n’est pas proposer des leurres, c’est élaborer des structures intelligibles » Aristote


Using Format